Identifiant
Mot de passe

PARIS 2024 S'ENGAGE AUX COTÉS DE DAKAR 2022, DANS UN NOUVEAU MODE DE COOPÉRATION INTERNATIONALE

Les comités d'organisation des Jeux de Paris 2024 et de Dakar 2022 ont signé, le 18 septembre, au Sénégal, une convention de collaboration qui vise à contribuer à la réussite des Jeux de Dakar 2022 et à partager les effets positifs des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse organisés sur le continent africain. Cet accord marque également le début d'un nouveau modèle de coopération internationale entre les comités d'organisation des Jeux.

Organiser des Jeux différents, plus durables, responsables et inclusifs. Telle est l'obsession de Paris 2024 depuis le lancement de son projet. Cette ambition de proposer un nouveau modèle de Jeux se décline également sur son volet international.

En signant cette convention de collaboration, Dakar 2022 et Paris 2024 sont ravis de se rejoindre sur un objectif commun en contribuant, en lien avec le Comité International Olympique (CIO), à un nouveau mode de coopération internationale entre les comités d'organisation des Jeux, qui fait du sport un levier de développement.

La convention signée ce jour à Dakar par Tony Estanguet, Président de Paris 2024, et Mamadou Diagna Ndiaye, Membre du CIO, Président de Dakar 2022 et du Comité National Olympique et Sportif Sénégalais, en présence de Roxana Maracineanu, Ministre des Sports, de Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique et Sportif Français, et de Rémy Rioux, directeur général de l'Agence Française de Développement, fait de Paris 2024 le coordinateur de l'Alliance « Dioko / Dakar 2022 ».

En lien avec le CIO, Paris 2024 aura ainsi la responsabilité d'assurer la cohérence et de garantir l'efficacité des actions d'une « Equipe de France » composée d'acteurs multiples (l'Agence Française de Développement, l'Etat, le CNOSF, la Mairie de Paris, la Région Île-de-France, l'INSEP, l'AIMF et certaines fédérations sportives). Celle-ci aura pour ambition de contribuer à la réussite des JOJ de Dakar 2022, les premiers Jeux organisés sur le continent africain, et de partager les effets positifs de l'événement à l'échelle du pays (en termes d'éducation, de mixité, d'accès à la pratique sportive, etc.).


Dakar 2022 et Paris 2024 désormais unis par une convention de collaboration


Concrètement, cette convention a pour but d'optimiser l'organisation et la livraison des deux événements : les JOJ de Dakar 2022 et les Jeux de Paris 2024. Elle porte sur plusieurs thématiques dont le partage d'expertise et de bonnes pratiques (organisation et livraison des Jeux, héritage, stratégie de marque, ambition environnementale, engagement et innovation), ainsi que sur la communication et la promotion autour des deux événements.

Cette collaboration s'inscrit dans la droite ligne des recommandations de l'Agenda Olympique 2020 du CIO, qui entend favoriser les rapprochements et les échanges entre les différents comités, pour une organisation optimisée des Jeux.

Elle intervient après la convention signée entre Paris 2024 et Tokyo 2020 (en juillet 2018), puis celle signée avec Lausanne 2020 (en avril 2019). Elle illustre le lien très fort qui unit désormais le CIO, l'IPC et les villes organisatrices, dans une ambition commune de co-construction.

Ces accords de collaboration entrent dans le cadre de la stratégie internationale de Paris 2024 et se poursuivront dans les prochains mois avec Pékin 2022 et Birmingham 2022.

Paris 2024 coordinateur de l'Alliance « Dioko / Dakar 2022 »


Un des volets essentiels de cette convention de collaboration fait de Paris 2024 le coordinateur de l'Alliance « Dioko / Dakar 2022 ».

Cette Alliance est le fruit d'une volonté commune de nombreux acteurs impliqués dans le projet Paris 2024 de partager avec Dakar 2022 et le Sénégal leurs ressources ou leurs expertises pour la réussite des Jeux Olympiques de la Jeunesse.

La France et le Sénégal sont les premières nations à mettre en place ce type de coopération internationale, coordonnée entre de multiples acteurs, pour faire du sport un levier de progrès et de développement.

Cette coopération internationale s'exprimera par la mise à disposition de ressources et de compétences dans les domaines suivants : infrastructures sportives (réhabilitation et construction), sport de haut niveau (détection, formation et préparation des athlètes), livraison des Jeux (partage d'expérience et d'expertise), et héritage et engagement (structuration de la pratique sportive, projets d'insertion professionnelle par le sport et développement de la pratique sportive féminine).

Au sein de cette « Equipe de France », l'Agence Française de Développement, représentée à Dakar par son directeur général Rémy Rioux, jouera un rôle déterminant concrétisé par la signature d'un partenariat entre l'AFD et Dakar 2022.


Dakar, point de départ d'un axe fort de collaboration entre Paris 2024 et l'Agence Française de Développement


Cet accord avec Dakar 2022 marque le début de l'histoire commune entre l'Agence Française du Développement et Paris 2024. Forte de son expérience et de son savoir-faire à l'international, l'AFD contribuera à partager l'héritage de Paris 2024 au-delà de nos frontières, grâce à un accord de collaboration qui sera officialisé entre les deux parties, en fin d'année 2019. Il permettra de mettre en commun une ambition au service du développement par le sport dans le monde, en appui à la réalisation des objectifs du développement durable de l'ONU.

Des liens renforcés entre les mouvements olympiques sénégalais et français


C'était l'une des priorités de Tony Estanguet, Président de Paris 2024, et de Mamadou Diagna Ndiaye, Président de Dakar 2022 et du Comité National Olympique et Sportif Sénégalais, dès l'obtention de l'organisation des JOJ 2022 par le Sénégal. La signature de la convention Paris 2024 / Dakar 2022 renforcera les liens étroits qui unissent déjà les mouvements olympiques sénégalais et français. Elle permettra notamment aux athlètes sénégalais et français d'optimiser et de faciliter leur préparation pour les Jeux de Dakar 2022 et de Paris 2024.

La présence de Souleymane Cissokho, boxeur franco-sénégalais né à Dakar, médaillé de bronze aux Jeux de Rio, au sein de la délégation Paris 2024, illustre cette volonté de renforcer les passerelles entre les athlètes des deux pays, et de multiplier les dispositifs d'échanges et de formation.

• Tony ESTANGUET, Président de Paris 2024 : « C'est un vrai plaisir d'être aujourd'hui au Sénégal pour entamer notre collaboration avec Dakar 2022. Nous sommes très heureux que le Sénégal puisse accueillir le premier événement olympique africain de l'histoire et il nous tarde de travailler aux côtés des équipes de Mamadou Diagna Ndiaye autour d'un objectif commun. Nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres. Cette convention de collaboration marque le début d'une coopération ambitieuse entre la France et le Sénégal dans la double perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2022 et des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Au-delà du partage d'expertise et de l'échange de bonnes pratiques, extrêmement précieux pour les deux organisations, elle donne vie à une opération inédite et originale, baptisée « l'Alliance Dioko ». Il s'agit d'une première en lien avec le CIO, et la France et le Sénégal sont particulièrement heureux d'en être à l'initiative. Cette alliance, dont l'action sera coordonnée par Paris 2024, associera l'Agence Française de Développement, l'Etat, le CNOSF, la Mairie de Paris, la Région Île-de-France, l'AIMF, l'INSEP et certaines fédérations. Elle vise à contribuer au succès des JOJ de Dakar 2022 et à partager les effets positifs des JOJ au Sénégal, via le développement par le sport. Je me réjouis que cette collaboration avec Dakar 2022 marque également le début de l'histoire commune entre Paris 2024 et l'AFD, l'un des piliers de cette alliance. »

• Mamadou Diagna NDIAYE, Membre du CIO, Président de Dakar 2022 et du Comité National Olympique et Sportif Sénégalais : « C'est un immense plaisir pour le Sénégal et pour le Comité National Olympique et Sportif Sénégalais de recevoir cette importante délégation de Paris 2024 pour, au terme d'échanges fructueux, conviviaux et participatifs, nouer une relation qui scelle une alliance à la valeur olympique cardinale de solidarité. Elle traduit notre volonté partagée d'agir de telle sorte que notre action soit portée par une certitude inéluctable de réussite totale des 4e JOJ que le Sénégal va organiser au nom de l'Afrique en 2022. La convention que nous avons signée entre Dakar 2022 et Paris 2024 participe de cette volonté. Elle doit, comme je l'ai signalé dans mes propos précédents « venir en renfort de l'expertise technique sénégalaise, faciliter le partage des acquis de l'expérience et créer les synergies qui produisent des effets et des impacts durables. » L'organisation des JOJ de Dakar 2022 sera donc une formidable opportunité pour le peuple sénégalais et pour l'Afrique toute entière de montrer au reste du monde le véritable potentiel sportif et culturel du continent africain. »

• Rémy RIOUX, Directeur Général de l'Agence Française de Développement : « Grâce aux valeurs qu'il véhicule, le sport s'affirme comme un levier de croissance, de lien social et d'égalité femmes-hommes indispensable pour atteindre les objectifs de développement durable. C'est pourquoi l'Agence française de développement a, sous l'impulsion du Président de la République française, fait du sport un des axes forts de son action et qu'elle se doit d'être présente au côté du mouvement sportif sénégalais pour l'organisation de ces premiers Jeux sur le continent africain. Un rendez-vous qui s'annonce exceptionnel tant le plan sportif qu'en termes d'opportunités économiques et sociales pour les jeunes africains. Un rendez-vous pour l'avenir du Sénégal et du continent ! »

• Roxana MARACINEANU, Ministre des Sports : « Le Président de la République, Emmanuel Macron, a pris des engagements forts envers l'Afrique et sur le thème du sport lors de son discours de Ouagadougou : à nous de les mettre en œuvre et de renforcer nos coopérations. L'accueil des Jeux Olympiques de la Jeunesse par le Sénégal en 2022 nous en donne une formidable opportunité. Le sport est une fabuleuse passerelle entre les continents et un vecteur sans équivalent de développement durable, social et culturel. »

• Denis MASSEGLIA, Président du Comité National Olympique et Sportif Français : « L'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Dakar en 2022 est une formidable opportunité pour favoriser la diffusion de l'esprit et des valeurs de l'olympisme mais aussi pour mettre le sport au service du développement économique et social du continent africain. Le Comité National Olympique et Sportif Français est pleinement engagé dans « l'Alliance Dioko » pour mettre le savoir-faire des mouvements olympiques sénégalais et français en résonance avec les besoins des populations et ainsi contribuer à changer les vies grâce au sport, à Dakar comme à Paris et dans le reste du monde. Cette dimension de partage, d'apprentissages mutuels et de transmission d'un héritage sportif et culturel commun est capitale. C'est ainsi que, s'appuyant sur le dispositif de volontariat sportif francophone mis en place par l'Association francophone de CNO (AFCNO) depuis 2014, le CNOSF, le CNOSS et Paris 2024 travaillent à créer les meilleures conditions pour l'accueil au CNOSS et à Dakar 2022 de jeunes Français en service civique en 2020. D'autres étapes importantes suivront, notamment concernant la formation des entraîneurs francophones à Dakar en 2020 et la préparation d'athlètes sénégalais qui bénéficieront aussi du soutien de l'AFCNO, extrêmement mobilisée pour faire des JOJ une réussite au service du rayonnement international du sport et de la francophonie. »


- Contacts presse Paris 2024 :

Alexandre VILLEGER – +33 7 50 97 37 32 – avilleger@paris2024.org

Christophe PROUST – +33 7 84 55 92 72 – cproust@paris2024.org


- Contact presse Dakar 2022

Seydina Oumar DIAGNE - +221 77 63 21 409


Source : paris2024.org

FORMATION PSC1 / PSS1

FORMATION


PARRAINAGE BASICOMPTA

l'Annuaire du Sport

Les Rendez-vous du CDOS

MAISON DES SPORTS RESERVATION DE SALLES


Planning et réservations

coordonnées / Contact


CDOS du Loiret
- Maison des Sports
1240 rue de la Bergeresse
45160 OLIVET

- 02 38 49 88 46


- courriel
- nous localiser

Les bureaux du CDOS sont ouverts

du lundi au jeudi : 8h30-12h30 / 13h30-17h30
le vendredi : 9h-12h30 / 13h30-16h30

Partenaires du CDOS

Rechercher


CRIB du Loiret