Identifiant
Mot de passe
Actualités >

JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE - LA SUITE DES MÉDAILLES

► Résumé du 16 octobre : Les jours se suivent et se ressemblent à Buenos Aires... pour le plus grand bonheur des Bleus. Ce mardi 16 octobre, les jeunes français ont remporté quatre nouvelles médailles : l'or au saut à la perche masculin et en C1 slalom féminin, l'argent du 110m haies et le bronze du K1 slalom masculin !

• La passe de 4 pour l'athlétisme


La médaille d'argent d'Emma Brentel à la perche féminine avait donné le ton, Baptiste Thiery l'a confirmé : le saut à la perche est une spécialité française. Avec un saut à 5m32, record personnel, il domine aisément le concours de la perche masculine, devant le Japonais Furuzawa, seul concurrent à avoir constitué une réelle menace pour notre perchiste. S'il échoue à battre le record de France de sa catégorie d'âge, Baptiste n'en ramène pas moins la première médaille d'or de l'athlétisme français.

Le bilan de la discipline s'est encore enrichi d'une médaille d'argent, la deuxième après celle de Baptiste Guyon sur 2000m steeple/cross-country. Sur le 110m haies (une autre spécialité française), Kenny Fletcher établit lui aussi son meilleur temps, en 13"25 et termine deuxième de la course la plus relevée de la journée, dominée par le Qatari Barrow. Quatre médailles, deux titres, et un comportement admirable, les athlètes français ont fait belle impression !

Réaction : Kenny Fletcher, médaillé d'argent du 110m haies : « Avant la course, je ressentais vraiment beaucoup de stress. J'étais 4e après la première journée, je savais que le podium était accessible, mais il fallait que je me donne à fond. J'avais de bonnes sensations à l'échauffement. Lors de la course, je me sens toujours aussi bien. Après chaque haies, j'accélère, ça va de plus en plus vite. A l'arrivée, j'établis mon record personnel, je suis vraiment satisfait de ma course, fier. Je savais que ça n'allait pas être facile et ça fait très plaisir, il y a beaucoup de travail pour en arriver là, j'ai vraiment beaucoup couru, beaucoup transpiré et monter sur ce podium, ça m'a vraiment fait quelque chose. »

• La passe de 2 pour Doriane, de 3 pour le canoé-kayak

Doriane Delassus réalise un magnifique doublé à l'Urban Park, preuve d'une grande polyvalence. Montée sur la deuxième marche du podium du K1 slalom hier, la Paloise a fait retentir la Marseillaise ce mardi, remportant en finale du C1 slalom son duel face à l'Allemande Lewandowski. Une médaille dans les deux disciplines du canoé-kayak, chapeau ! Pour couronner cette magnifique journée, son ami Tom Bouchardon s'offre lui aussi une belle médaille, le bronze du K1 slalom ! Une belle joie partagée avec les médaillés olympiques Émilie Fer et Maxime Beaumont, coach de luxe pour ces JOJ.

- La journée a par ailleurs été marquée par la qualification des filles du basketball 3*3 en demi-finale, après une victoire obtenue à l'arraché face à la Hongrie, 12 à 13. Prochaine étape, face à l'Australie pour une place en finale !

- Autre qualification, en finale cette fois, celle de la boxeuse Tallya Brillaux (-75kg) face à l'Algérienne Chaïb. La dernière marche sera à franchir face à la Russe Shamonova...


► Résumé du 15 octobre : Les jours se suivent et se ressemblent à Buenos Aires pour la délégation française, avec son lot de médailles... d'argent. Ce lundi 15 octobre s'est inscrit dans la continuité du week-end écoulé. Après les quatre podiums du samedi et les cinq du dimanche, les athlètes français ont de nouveau réalisé une journée riche en médailles.

• La perf de Baptiste

La journée a ainsi débuté par l'impressionnante performance de Baptiste Guyon. Le coureur de fond, remporte une très belle médaille d'argent sur l'épreuve combinée du 2000m steeple / cross-country. 11e du cross-country couru ce jour, et premier Européen, derrière neuf coureurs africains et un Japonais, Baptiste a réussi à se positionner devant certains spécialistes africains, accédant donc, grâce à cette performance, à la deuxième marche du podium, le tout sous les yeux du président de son club de Romorantin, venu tout spécialement soutenir son jeune prodige.

• Un rugby heureux malgré tout

Dans la matinée, les équipes de rugby à 7 féminine et masculine jouaient leurs derniers matchs de poule, décisifs pour une place en finale, et donc une médaille. Les filles assuraient ce rendez-vous face au Canada, vaincu 33-19, tandis que les garçons disposaient des Japonais sur le score de 29-14. Deux équipes en finale, deux chances de titres... mais à l'arrivée toutefois, deux nouvelles médailles d'argent.


Dans les deux cas, les équipes françaises ont connu un début de finale difficile. Les filles encaissaient deux essais d'entrée de jeu par des Néo-Zélandaises dont le peu de réussite sur les drops de transformation ont un temps laissé de l'espoir aux Françaises. Les garçons voyaient pour leur part les Argentins passer la ligne à trois reprises au cours de la première mi-temps... De quoi compromettre une issue dorée à ces rencontres finales. Les Français réagissaient cependant, les Bleues parvenant même à reprendre un temps l'avantage. Mais malgré deux essais marqués, tant du côté des filles que des garçons, les adversaires du jour trouvaient de nouveau des failles fatales et s'imposaient, respectivement sur le score de 26-12 pour la Nouvelle-Zélande et de 29-12 pour l'Argentine. Contrairement à Nankin, le rugby français ne reviendra pas paré d'or des Jeux Olympiques de la Jeunesse, mais avec deux équipes finalistes et en argent, il n'en a pas moins réussi cette édition 2018 ! Bravo à tous !

• Une médaille d'or habillement gagnée

La lueur dorée du jour est venue du basketball et de la jeune Mathilde Peyregne. Engagé, ainsi que sa camarade Olivia Yale sur la compétition, très "All Star Game", du concours de tir, Mathilde parvenait d'abord à se qualifier pour la finale, aux côté de l'Argentine Acevedo, de l'inévitable Américaine Bueckers, et de la Slovaque Galickova. Troisième de ces qualifications, Mathilde réalisait une finale parfaite et l'emportait avec 9 points, contre 8 pour Acevedo et Galickova, grâce notamment à un quatrième et dernier passage très performant. Toujours en lice pour conquérir une médaille en équipe (les Bleus jouent leur quart de finale mardi face à la Hongrie), Mathilde a d'ores et déjà acquis une magnifique médaille d'or, ce qui n'arrive pas souvent à des joueurs de sport collectif.

• Et pour finir... de l'argent au bout du slalom

L'Urban Park a plutôt bien réussi aux Françaises aujourd'hui. Quelques dizaines de minutes après la médaille de Mathilde et quelques centaines de mètres plus loin, Doriane Delassus montait à son tour sur la boite de l'épreuve du K1 slalom féminin, et, c'est désormais une tradition pour les Bleus à Buenos Aires, sur la deuxième marche. Au terme des qualifications, Doriane se retrouvait directement face à sa compatriote Romane Charayron pour les 16e de finale. Un coup du sort dont elle est s'accommodait, au détriment de Romane. S'ensuivait ensuite une victoire en quart face à la concurrente Thaïlandaise, puis en demie devant l'Allemande Lewandoski.

La médaille assurée, Doriane pouvait souffler, d'autant qu'en finale la Slovaque Luknarova semblait intouchable tant elle avait survolé l'épreuve depuis le début de la matinée. Elle l'était et ne laissait aucune chance à la Française. Celle-ci n'en était pas moins heureuse avec sa belle médaille d'argent, la première du canoé-kayak tricolore à Buenos Aires !


► Résumé du 14 octobre :Un week-end exceptionnel à Buenos Aires ! Après avoir glané 4 médailles samedi, les Bleus ont remis ça ce dimanche, avec pas moins de 5 médailles...

• La passe de trois pour la voile

En kiteboard, Poema Newland remporte l'argent. Tout comme ses camarades Titouan Pétard et Kenza Coutard hier, Poema a profité de la medal race pour effectuer une remontée décisive et grimper sur un podium qui lui échappait encore en début de régate, débutée à la 4e place... Trois médailles sur trois séries engagées, la voile française a parfaitement réussi ses Jeux Olympiques de la Jeunesse.

• Le tennis à la fête !

La voile ne fait cependant pas mieux au compteur que le tennis tricolore, qui ramènera 4 médailles de Buenos Aires. Après l'or d'Hugo Gaston en simple et la médaille de bronze du double masculin Gaston/Tubar, deux nouvelles médailles ont été décrochées ce dimanche. Clara Burel remporte ainsi la médaille d'argent du simple féminin, battue en finale par la Slovaque Juvan, 7/5 6/4, puis la médaille de bronze du double mixte, avec de nouveau Hugo Gaston, qui grâce à cette victoire 6/4 5/7 10/4 obtenue face aux Suisse Sun/Wenger, porte son total personnel à trois médailles, ce qui fera de notre porte-drapeau l'athlète le plus médaillé de la délégation, au sein de la discipline la plus prolifique. Superbe tennis français sur ces JOJ...

• Une médaille perchée...

A la perche, la régularité au sommet d'Emma Brentel lui assure une belle médaille d'argent. Dans ce format propre aux Jeux Olympiques de la Jeunesse qui voit les concurrentes être classées au cumul de deux journées de compétition, Emma a su faire preuve d'une parfaite maitrise de ses performances. Avec 3m90 le premier jour et 3m92 le deuxième, Emma termine deuxième d'un concours nettement dominé par l'Allemande Wildgrube.

• 2/2 pour le pentathlon

En pentathlon moderne, Ugo Fleurot parvient à monter sur la troisième marche du podium grâce à un sprint final incroyable. Le pentathlon moderne français avait deux athlètes engagés, ils obtiennent chacune une médaille, le bronze d'Ugo s'ajoutant à la médaille d'argent décrochée par Emma Riff la veille.

• Tir à l'arc, l'or en mixte avant l'individuel

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse sont aussi l'occasion de transcender les Nations pour améliorer encore les échanges entre athlètes. Kyla Touraine-Hélias gardera ainsi toujours un souvenir ému de sa collaboration avec l'Espagnol Jose Manuel Solera. Ensemble, ils remportent le concours de tir à l'arc en équipe mixte des JOJ de Buenos Aires 2018 ! A la veille de son 16e de finale en individuel, Kyla s'est mise dans de très bonnes conditions pour faire redescendre la pression : elle porte déjà l'or autour du cou !


► Résumé du 13 octobre : Ce samedi 13 octobre, l'escarcelle tricolore s'est enrichie de quatre nouvelles médailles, en tennis, voile et pentathlon moderne !

• La collection du boss Hugo

A tout seigneur tout honneur, c'est au joueur de tennis Hugo Gaston, porte-drapeau des Bleus et véritable leader sportif, qu'est revenue la première médaille du jour. Débutée à 10h00 du matin, sa finale du simple masculin avait tout pour constituer l'événement principal de la journée pour les Bleus, avec un joueur français attachant, un enjeu majeur et un adversaire de choix puisqu'il s'agissait de l'Argentin Facundo Diaz Acosta, tête de série n°8, fort du soutien de tout son public pour son grand rendez-vous.

Hélas pour ce dernier, si Facundo s'est montré combattif et à la hauteur d'un tennis argentin toujours performant, Hugo, tête de série n°3 ne s'en est pas laissé compté. Pas impressionné par la pression des spectateurs locaux, et soutenu lui aussi par de très nombreux membres de la délégation, Hugo a déroulé son tennis pour s'imposer en deux sets, 6/4 7/5. Hugo s'est toutefois fait peur, puisqu'après le gain du premier set, il concédait un break au début du deuxième et courrait après le score tout au long de la manche. Mené 5/2, le Français a alors fait la démonstration de son caractère, remportant son service, puis tous les autres jeux jusqu'à ce dernier point victorieux qui le vit s'écrouler à terre les poings serrés, puis dans les bras de son entraîneur, les larmes aux yeux.

Ce n'était pour lui qu'un commencement puisque ce samedi avait tout l'air d'un marathon pour le jeune joueur français. Sitôt sa finale en simple remportée, et sa médaille d'or récupérée, Hugo enchainait de fait avec la petite finale du double masculin, jouée aux côtés de Clément Tabur face aux Slovaques Styler/Svrcina.Le duel très équilibré qui s'ensuivit ne s'achevait qu'au tie break, après déjà deux premiers sets très disputés. A l'arrivée, Hugo s'octroyait sa deuxième médaille de la journée, s'imposant avec Clément sur le score de 7/6 (7/4), 5/7 8/10, le dernier et se jouant non plus aux jeux mais aux points.

Avec la finale de Clara Burel en simple et la petite finale du double mixte Burel/Gaston, dimanche, le tennis français a clairement marqué de son empreinte ces JOJ 2018 !

• La voile double

La suite de la journée offrait aux Argentins leur revanche... sur l'eau ! C'est en effet le duo Teresa Romairone/ Dante Cittadini qui remporte l'or du Nacra 15 à l'issue de la régate finale, devant la paire française Kenza Coutard / Titouan Pétard. Une performance exceptionnelle à deux titres. D'abord parce que, partis en 4e position au classement général, les deux marins français ont repris deux places au bénéfice de leur victoire sur sur cette dernière manche, ensuite parce que Kenza et Titouan ont débuté leur collaboration sur l'eau que trois semaine auparavant, du fait du forfait de dernière minute du partenaire habituel de Kenza !

Avec cette médaille du Nacra 15, la voile française a déjà fait mieux qu'à Nankin en 2014... et la récolte n'est peut-être pas encore achevée, les deux kitesurfeurs tricolores, dont les régates finales ont partiellement été reportées ce samedi, peuvent encore enrichir le bilan !

• L'argent d'Emma

C'est enfin Emma Riff, qui, au pentathlon moderne, a conclu magnifiquement la journée. Sous les yeux de son papa, le très apprécié kinésithérapeute/ostéopathe de la délégation, la pentathlète de Font-Romeu a poursuivi, sur l'épreuve finale du laser-run, la progression au classement qui fut la sienne tout au long des deux jours de compétition. 9e à l'issue de l'escrime, 7e après la natation, Emma s'élançait finalement à 27 secondes de la coureuse de tête et à 9 seulement du podium. Au prix d'une course rapide et parfaitement maîtrisée, dans les foulées comme dans les tirs, Emma est donc parvenue à se hisser à la deuxième place du classement général, derrière l'Égyptienne Salma Abdelmaksoud, brillante tout au long de ce pentathlon. Médaillée de bronze du relais mixte aux Championnats du monde senior de pentathlon moderne le mois dernier, Emma Riff fait d'ores et déjà respecter son nom et a tout d'une future grande ! Bravo !


► Résumé des 12 octobre :

• Manon Pianazza, l'argent au nom des siens

Ce vendredi 12 octobre a été marqué, à Buenos Aires, par une nouvelle médaille, décrochée par Manon Pianazza à l'issue de 6 jours intenses d'une compétition ininterrompue.

Dans la famille Pianazza...
Victorieuse de trois régates sur douze, trois fois 2e, une fois 3e, Manon a fait preuve d'une grande régularité, n'échouant que quatre fois entre la 5e et la 10e place... sur 23 concurrentes ! Devant, seule l'Italienne Speciale Giorgia faisait mieux, et s'imposait sans contestation possible : 5 victoires, une seule fois au-delà de la 3e place (4e) ! Indéniablement, Speciale était intouchable et mérite sa médaille d'or. Pour Manon, c''est une belle histoire familiale qui se poursuit. Il y a quatre ans en effet, c'est sa sœur, Lucie, qui montait sur le podium des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nankin 2014. Quant à son grand frère, Fabien, il a été médaillé de bronze aux championnats du monde jeunes cette année et est déjà monté sur plusieurs podiums européens dans les catégories de jeunes !

- Du côté des garçons, Tom Garandeau termine 6e de la compétition. Le vice-champion d'Europe jeune, handicapé dès la première régate par une disqualification contestable, a su faire preuve d'une belle force de caractère pour remonter courses après courses au classement général. Une belle expérience au final, pleine d'enseignements pour l'avenir.

- Certaines défaites valent des victoires...
Il a réalisé l'exploit du tournoi de badminton en écartant le Thaïlandais champion du monde en titre en quart de finale, Arnaud Merkle a été à deux plumes d'ouvrir le compteur olympique du badminton français. En petite finale, confronté au Japonais Kodai Naraoka, le badiste français a livré un combat dantesque. Après un premier set perdu 21/17, Arnaud a fait jeu égal avec le concurrent nippon et entamé un mano a mano d'une intensité incroyable. Il remporte ainsi le deuxième set 26/24 et prend d'entrée deux points d'avance sur le troisième. Le Japonais ne s'en laissant pas compter, c'est au bout du suspens que se joua la médaille : 22/20 pour la Japonais, après une première balle de match effacée par Arnaud. Ce dernier a fait preuve d'une grande maturité, tant dans le jeu que dans ses réactions d'après-match. Sans doute a-t-il déjà compris que ces JOJ lui ont fait franchir un palier : Arnaud sait désormais qu'il est capable de rivaliser avec les joueurs asiatiques, ce qui, pour un joueur européen est suffisamment rare pour constituer, en soi, une belle victoire.


• En fin de journée, c'est finalement Léonice Huet qui orne son cou d'une médaille. Dans le format particulier du relais par équipe, réunissant 8 équipes de 8 joueurs de différentes nationalités au sein d'un même tournoi, Léonice parvient en finale et monte sur la deuxième marche du podium, une première olympique pour une joueuse de badminton française...

- Au terme d'un match incroyable d'intensité, Arnaud Merkle s'incline en trois sets face au Japonais Naraoka dans sa finale pour la troisième place 21/17 24/26 22/20. Arnaud aura néanmoins réalisé un tournoi époustouflant et prometteur !

- Dans les autres épreuves du jour, notons notamment la qualification en finale du simple dame de tennis de Clara Burel, qui s'impose deux sets à rien ( 6-4, 7-5) face à la Colombienne Osorio Serrano. Clara passe également le stade des quarts de finale du double mixte avec Hugo Gaston à l'issue d'un match exceptionnel conclu au troisième set (6/2 5/7 11pts/9pts).

- Dans la piscine, le relais mixte français (Lila Touili, Clara Basso Bert, Serguei Comte, Jean-Marc Délice) parvient à se hisser en finale et termine à la 6e place d'une course remportée par l'équipe chinoise.

- Au pentathlon moderne, Emma Riff et Ugo Fleurot terminent tous deux l'épreuve de l'escrime à la 9e place et se placent pour la suite de la compétition, tout comme, en athlétisme, Pamera Losange, 6e de la première étape sur le 100m féminin. Sixièmes également, Corentin Tixier qui bat son record personnel sur 1500m (3.55'20) et Baptiste Guyon sur 2000m steeple. Lena Lebrun a pris la 4e place du 2000m steeple, réalisant le premier chrono d'une athlète européenne sur l'épreuve.


► Résumé du 11 octobre :La délégation française a vu ses bagages retour s'alourdir de deux nouvelles médailles de bronze...

• Émilie Noyer pour une médaille collective

Dans la matinée, alors que sur les courts de tennis le porte-drapeau Hugo Gaston décrochait sa place en finale en s'imposant face au Brésilien Soares Klier (6/4 6/1) et que Clara Burel (6/4 6/2) passait en demi-finale au détriment de la Polonaise Swiatek, la triathlète Emilie Noyer décrochait une médaille de bronze dans l'épreuve du relais mixte.

Associée au sein de l'équipe d'Europe 3 à l'Espagnol Igor Bellido Mikhailova ainsi qu'aux Allemands Marie Horn & Henry Graf, Émilie a pu apprécier le charme si particulier de cette épreuve collective remportée par l'équipe d'Europe 1 devant l'équipe d'Océanie 1. Sous un temps humide et frais, Émilie a réalisé une course propre, marquée notamment par un beau passage à la course.

- Engagé dans l'équipe d'Europe 2, Baptiste Passemard n'aura pas eu cette chance : alors qu'il pointait en 3e position après une très bonne prestation à la natation, le Suédois Andreas Carlsson a lourdement chuté à vélo et n'a pu repartir, privant son équipe et donc Baptiste de la possibilité de défendre leurs chances pour la médaille. Malgré sa frustration, le triathlète français, qui avait un vrai potentiel de podium sur ces JOJ, a évidemment et d'abord marqué son inquiétude pour son nouveau camarade.

• Lila Touili bronze de dos

La deuxième médaille française est arrivée en toute fin de journée, sur la toute dernière épreuve impliquant un membre de l'équipe de France olympique. Ou plutôt une, puisqu'il était écrit que les femmes seraient à l'honneur ce jeudi.


- Plus tôt dans l'après-midi, Hugo Gaston et Clara Burel s'étaient qualifiés pour la demi-finale du double mixte face aux Argentins Carle/Baez (7/5 4/6 10/8), Arnaud Merkle avait perdu sa demi-finale du tournoi de badminton face au Chinois Wang, Manon Pianazza avait conforté sa position de médaillable en planche à voile, et l'athlétisme avait débuté.

- En athlétisme, au terme d'une première journée de concours à étapes, Emma Brentel est 2e du saut à la perche féminin, Angèle Spitz occupe la 7e place du 100m haies, Naïs Racasan se place 10e du 800m F et Alessia Zarbo 8e du 3000m, Mohammed-Ali Benlahbib 13e du saut en hauteur, et Ludovic Ouceni 21e du 400m

- Plus tôt dans la soirée, et dans la piscine, Paul Beaugrand terminait 5e de la finale du 800m NL. Restait donc la course Lila. Comme tout 50m, celle-ci était d'une intensité exceptionnelle, toutes les concurrentes s'engageant pleinement dans une ligne droite explosive et éclaboussante. A l'arrivée, la touche de Lila faisait mouche, lui octroyant la 3e place et le bronze, derrière l'Australienne McKeown et la Russe Vaskina, détachées, et devant l'Américaine White à 8''. Lila ramène à la France sa deuxième médaile de bronze en natation sur ces Jeux Olympiques de la Jeunesse après celle de Cyrielle Duhamel obtenue le premier jour sur 200m 4 nages ! Bravo les filles !



Source CNOSF



  • Les jeux olympiques >
  • PARIS 2024 - PREMIÈRE RÉUNION DE LA COMMISSION DES ATHLÈTES
  • PYEONGCHANG 2018 - JEUX PARALYMPIQUES D'HIVER - BOUQUET FINAL EN OR POUR LA FRANCE, QUI TERMINE 4E NATION, AVEC VINGT MÉDAILLES
  • PYEONGCHANG 2018 - JEUXPARALYMPIQUES D'HIVER - LES CHANCES DE MÉDAILLES FRANÇAISES
  • PYEONGCHANG 2018 - JEUX PARALYMPIQUES D'HIVER LA DÉLÉGATION FRANÇAISE
  • PYEONGCHANG 2018 - DES JEUX RECORDS POUR LES BLEUS
  • JOJ BUENOS AIRES 2018 - UN SPLENDIDE BILAN SPORTIF... ET HUMAIN !
  • RÉSUMÉ DES PREMIERS JOURS DE COMPÉTITION AUX JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE
  • JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE BUESNOS AIRES 2018 J -1 !
  • FORMATION

    l'Annuaire du Sport

    Les Rendez-vous du CDOS

    MAISON DES SPORTS RESERVATION DE SALLES


    Planning et réservations

    coordonnées / Contact


    CDOS du Loiret
    - Maison des Sports
    1240 rue de la Bergeresse
    45160 OLIVET

    - 02 38 49 88 46


    - courriel
    - nous localiser

    Les bureaux du CDOS sont ouverts

    du lundi au jeudi : 8h30-12h30 / 13h30-17h30
    le vendredi : 9h-12h30 / 13h30-16h30

    Partenaires du CDOS

    Rechercher


    CRIB du Loiret