Identifiant
Mot de passe
Actualités >

DÉVELOPPEMENT DURABLE : LE CIO PREND LES RÊNES DE L'INITIATIVE DES NATIONS UNIES "LE SPORT AU SERVICE DE L'ACTION CLIMATIQUE"

Alors que les dirigeants du monde entier réunis à Katowice, en Pologne, pour la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24), du 2 au 14 décembre, se préparent à mettre en œuvre l'Accord de Paris visant à limiter l'augmentation des températures dans le monde à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels, le Comité International Olympique (CIO) a pris les rênes de la nouvelle initiative des Nations Unies, "le sport au service de l'action climatique", laquelle entend piloter la lutte contre les changements climatiques au sein de la communauté sportive.

L'initiative a été lancée le 11 décembre par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), en partenariat avec le CIO, lors d'une rencontre de haut niveau organisée à l'occasion de la COP24. Cette initiative entend aider la communauté sportive à lutter contre les changements climatiques à travers l'adoption de mesures concrètes et la conclusion de partenariats, tout en appliquant des normes reconnues pour quantifier, réduire et déclarer les émissions de gaz à effet de serre dans le droit fil de l'Accord de Paris.

"Lutter contre les changements climatiques est la responsabilité de chacun. Le CIO prend cette mission très au sérieux – en tant qu'organisation, en tant que propriétaire des Jeux Olympiques et en tant que chef de file du Mouvement olympique", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "Le sport est synonyme d'action. Il est urgent aujourd'hui que le monde agisse pour limiter l'augmentation des températures. Le Mouvement olympique et la communauté sportive prennent l'engagement de contribuer à l'initiative 'le sport au service de l'action climatique'."




S'exprimant lors de la rencontre de haut niveau, S.A.S. le Prince Souverain Albert II, président de la commission de la durabilité et de l'héritage du CIO, a confié : "Le CIO est fier de prendre les rênes de l'initiative 'le sport au service de l'action climatique'. Grâce à sa portée mondiale, son attrait universel, sa force d'inspiration et sa capacité à influencer des millions de personnes sur la planète, le mouvement sportif est exceptionnellement bien placé pour mener la lutte contre les changements climatiques à l'échelon international et rallier les populations à cette cause. Alors que les pays réunis ici, à Katowice, se préparent à mettre en pratique les engagements qu'ils ont pris en faveur du climat, nous sommes prêts à tirer parti du pouvoir du sport pour soutenir leurs efforts."

La pratique sportive est déjà fortement affectée par les changements climatiques. Les hivers doux, à l'enneigement incertain, menacent les sports d'hiver. Les températures estivales en hausse et les conditions météorologiques imprévisibles sont de plus en plus éprouvantes pour les athlètes pratiquant des sports d'été, les organisateurs d'événements et les spectateurs.

L'accord-cadre "le sport au service de l'action climatique" appelle le mouvement sportif – et notamment les fédérations de sport, les ligues et les clubs – à élaborer un plan d'action en faveur du climat s'articulant autour des cinq principes suivants : promouvoir une plus grande responsabilité environnementale ; réduire l'impact global des changements climatiques ; sensibiliser à l'action en faveur du climat ; encourager des habitudes de consommation durables et responsables ; et prôner la lutte contre les changements climatiques via des campagnes de communication. L'initiative entend également utiliser le sport comme moteur de la sensibilisation et de l'action en faveur du climat.

Le CIO, les comités d'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et Paris 2024 et des organisations sportives comme la Fédération mondiale de voile (WS), la Ligue mondiale de surf, Roland-Garros et Forest Green Rovers – un club de football professionnel basé au Royaume-Uni dont la mission est de "rendre le football plus vert" – ont tous signé l'accord-cadre. Des athlètes du monde entier ont fait part de leur soutien à cette Initiative.

Les organisations sportives reconnaissent, à travers l'accord-cadre, la nécessité de contribuer activement à la réalisation, d'ici au milieu du siècle, de l'objectif de neutralité climatique fixé par l'Accord de Paris. Elles estiment également que leurs initiatives en faveur du climat peuvent contribuer aux objectifs plus larges de développement durable.

"Parce que vous avez su instaurer un climat de confiance et établir une autorité morale à l'échelle internationale et parce que le sport touche chaque secteur de la société, vous savez que vous pouvez être à l'origine de changements positifs partout dans le monde", a indiqué Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. "Je suis ici pour vous encourager à utiliser votre position de chef de file pour nous aider à relever le plus grand défi de notre temps : les changements climatiques."

De par son rôle de chef de file, le CIO aidera les signataires à comprendre et mettre en œuvre les principes directeurs de cette initiative. Pour appuyer cet accord-cadre, le CIO a publié aujourd'hui deux guides pratiques (en anglais uniquement) : "Carbon Footprint Methodology for the Olympic Games and Paralympic Games", lequel donne des conseils détaillés aux comités d'organisation sur la façon de mesurer l'empreinte carbone des Jeux Olympiques et Paralympiques ; et “Sports for Climate Action”, publié en collaboration avec la CCNUCC, dont le but est de permettre à l'ensemble du Mouvement olympique de mieux comprendre les questions en lien avec les changements climatiques et la gestion des émissions de carbone.

La durabilité est un principe de travail du Mouvement olympique et l'un des trois piliers de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement. La lutte contre les changements climatiques occupe une place importante dans les activités menées par le CIO en faveur de la durabilité : le climat est l'un des cinq thèmes clés – et un thème transversal – de la stratégie du CIO en matière de durabilité. L'ambition du CIO à l'horizon 2030 est de mettre en place des stratégies efficaces de réduction des émissions de carbone pour ses opérations et ses événements, dans le droit fil des objectifs de l'Accord de Paris sur le climat.

En tant que propriétaire des Jeux Olympiques, le CIO demande maintenant aux comités d'organisation d'établir des plans de gestion des émissions de carbone et de prendre des mesures pour encourager l'adoption de solutions à faibles émissions de carbone et compenser les émissions de gaz à effet de serre. En tant qu'organisation, le CIO a mis en place des initiatives pour la réduction des émissions de carbone et il compense ses émissions résiduelles avec l'aide de son partenaire carbone officiel, Dow. En tant que chef de file du Mouvement olympique, le CIO fournit une orientation et un soutien personnalisés sur les questions liées au climat aux Fédérations Internationales (FI) de sport et aux Comités Nationaux Olympiques (CNO).


Source : CIO - www.olympic.org



FORMATION

l'Annuaire du Sport

Les Rendez-vous du CDOS

MAISON DES SPORTS RESERVATION DE SALLES


Planning et réservations

coordonnées / Contact


CDOS du Loiret
- Maison des Sports
1240 rue de la Bergeresse
45160 OLIVET

- 02 38 49 88 46


- courriel
- nous localiser

Les bureaux du CDOS sont ouverts

du lundi au jeudi : 8h30-12h30 / 13h30-17h30
le vendredi : 9h-12h30 / 13h30-16h30

Partenaires du CDOS

Rechercher


CRIB du Loiret